twitter facebook youtube slideshare flickr
Accueil > Publications > Rapports > 3è rapport ITIE du Burkina Faso

3è rapport ITIE du Burkina Faso

La contribution des sociétés minières au budget de l’Etat en 2011 à la loupe

samedi 21 décembre 2013, par Service d’information

Le Comité de Pilotage de l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives du Burkina Faso, le groupe multipartite chargé de la mise en œuvre de cette initiative consacrée à la bonne gouvernance dans le secteur des ressources naturelles, vient d’adopter le vendredi 20 décembre 2013, à Ouagadougou, le troisième (3è) rapport ITIE du Burkina Faso.

Le 3è rapport ITIE du Burkina Faso apporte les détails sur les paiements effectués par les sociétés minières à l’Etat et les recettes perçues par l’Etat desdites sociétés, au cours de l’année 2011. Il a été élaboré par un cabinet britannique : MOORE STEPHENS, et adopté hier vendredi 20 décembre 2013 par le Comité de Pilotage de l’ITIE-BF au cours de sa 7è réunion extraordinaire tenue dans la salle de conférence de la Direction Générale de la Coopération (DGCOOP).

Le document volumineux de 82 pages (y compris les annexes), révèle en substance qu’au cours de l’année 2011 (1er janvier au 31 décembre 2011), l’exploitation minière a apporté au budget de l’état burkinabé, la bagatelle de cent dix milliards quatre cent un millions six cent trente six mille (110.401.636.000) francs CFA contre seulement vingt deux milliards neuf cent quarante quatre millions cent soixante deux mille (22.944.162.000) francs CFA en 2010 soit une progression de 381% entre 2010 et 2011.

Ci-joint le 3è rapport ITIE du Burkina Faso en intégralité

doc112|center