twitter facebook youtube slideshare flickr
Accueil > Actualités > Actualité > Programme d’appui à la gouvernance minière

Programme d’appui à la gouvernance minière

Le ministre IDANI lance officiellement les activités

mercredi 11 mars 2020, par Département Communication

Le ministre des Mines et des Carrières, Oumarou IDANI, a procédé, ce mardi 10 mars 2020, à Ouagadougou, au lancement officiel des activités du Programme d’appui à la gouvernance minière. Ce programme est financé par l’USAID et mis en œuvre par le National Democratic Institut (NDI) en collaboration avec le Secrétariat Permanent de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (SP/ITIE).

La cérémonie de lancement officiel dudit programme était placée sous la coprésidence du Ministre des Mines et des Carrières et du Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané KABORE, représenté par son Secrétaire général, Dr Seglaro Abel SOME, par ailleurs, président du comité de pilotage du SP/ITIE.
En effet, le Programme d’appui à la gouvernance minière vise à renforcer les capacités des comités au niveau national et local à assumer plus efficacement leurs rôles et responsabilités, mais aussi à soutenir les efforts des OSC pour accroître la transparence et la responsabilité dans le secteur de l’industrie extractive.
A l’ouverture de la cérémonie de lancement des activités du programme, le président du comité de pilotage, Dr Seglaro Abel SOME a indiqué que le secteur minier génère des flux financiers importants, mais ces flux ne profitent pas toujours à toute la population ; ce qui peut engendrer parfois la corruption et les conflits armés. Selon Dr SOME, pour promouvoir la transparence dans le secteur extractif au Burkina Faso, le gouvernement a pris la décision en 2008 d’adhérer à l’ITIE qui est une norme internationale de bonne gouvernance. Il a également laissé entendre que le Burkina Faso a fourni beaucoup d’efforts pour accéder au statut de pays conforme.
Selon le Directeur exécutif de l’USAID, Cory JOHNSON, le gouvernement américain, à travers l’USAID, intervient dans plusieurs domaines au Burkina comme l’agriculture, la santé, la bonne gouvernance. L’USAID s’est engagé à accompagner le gouvernement du Burkina Faso dans sa quête de transparence à travers le Programme d’appui à la gouvernance minière. Ce programme va durer 09 mois. Au terme du programme, 12 activités seront mises en œuvre au profit des comités locaux, des parties prenantes et du personnel de SP/ITIE et plus de 300 personnes verront leurs capacités renforcées.
Le Ministre des Mines et des Carrières, Oumarou IDANI, a traduit toute sa reconnaissance à l’endroit de l’USAID et du NDI pour cet accompagnement. « Nous voulons faire du Burkina un exemple de bonne gouvernance dans le secteur extractif », s’est-il exprimé avant de solliciter l’implication de toutes les parties prenantes pour la mise en œuvre de la nouvelle norme ITIE 2019 qui intègre de nouvelles thématiques comme l’aspect genre, les droits humains, l’environnement, la désagrégation des paiements par projet minier, la propriété effective. Il a, par ailleurs, invité les uns et les autres à redoubler d’efforts pour relever les défis dans le secteur des industries extractives.
Par ailleurs, le lancement du programme a aussi été marqué par l’ouverture des travaux d’un atelier de formation des membres des comités locaux et des membres du SP/ITIE sur le thème : « aspects socio-environnementaux d’une exploitation minière et le genre ». Durant 3 jours, cet atelier de formation permettra aux participants venus des régions et communes abritant des sociétés minières de bénéficier d’enseignements sur différents modules relatifs au genre, aux aspects socio-environnementaux. A l’issue de la formation, une visite-terrain sur un site minier est prévue afin de toucher du doigt les réalités.

Département Communication

info portfolio