twitter facebook youtube slideshare flickr
Accueil > Actualités > Actualité > Renforcement de capacités du personnel du SP/ITIE

Renforcement de capacités du personnel du SP/ITIE

Les cadres à l’école de la communication digitale

vendredi 3 juillet 2020, par Département Communication

Le National Democratic Institute (NDI) a organisé du 24 au 26 juin 2020 un atelier de formation en communication digitale au profit des cadres du Secrétariat Permanent de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (SP/ITIE). Cet atelier s’est tenu à Ziniaré dans la région du plateau central et s’inscrit dans le cadre du programme de la gouvernance minière, financé par l’USAID et exécuté par le NDI.

A l’ouverture des travaux, le mercredi 24 juin 2020, le représentant de la directrice résidente du NDI, HOMERE MOTURU, par ailleurs directeur Programme, a exhorté les participants à accorder un intérêt particulier à la formation, au regard de l’importance et de l’actualité du thème.
Représentant_de_la_Directrice_du NDI_HOMERE_MUTORO
Trois jours durant, le formateur, Aristide Zongo, Webmarketer et spécialiste en communication digitale, a allié théorie et pratique pour renforcer les capacités des participants sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication.
Selon le formateur, la communication digitale constitue une nouvelle opportunité dont toutes les structures devraient pouvoir profiter pour attirer l’attention de leurs cibles et interagir avec elles, afin de promouvoir leurs activités.
A travers le contexte de la communication digitale au Burkina Faso, les participants ont appris que seulement 18% des Burkinabè ont accès à internet, soit 6 millions de personnes. Pour espérer capter l’attention de ces internautes, il faut leur proposer un contenu attractif, car selon, Aristide Zongo, « le contenu est roi ».
L’opportunité a également été donnée aux participants de passer en revue les réseaux sociaux et d’identifier les plus pertinents pour le Secrétariat Permanent de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (SP/ITIE) qui sont Facebook, Twitter, YouTube, WhatsApp Business. Un exercice pratique d’élaboration d’une stratégie de communication digitale sur un mois a été fait par les participants afin d’avoir un guide qui leur permettra de tenir le pari de la publication régulière.
Comme toute action doit être évaluée afin d’apporter les corrections nécessaires en vue de l’améliorer, le formateur a partagé, avec les participants, les outils d’évaluation qui permettent de mesurer l’audience du site web et des réseaux sociaux dont dispose le SP/ITIE.
La formation a pris fin le 26 juin 2020 et c’est dans une bonne ambiance que les échanges se sont déroulés, à la grande satisfaction des participants et du formateur.
A la clôture de l’atelier, le Secrétaire Permanent de l’ITIE, Alice ZIDA, a traduit sa reconnaissance à l’endroit du NDI, du formateur et a félicité les participants pour leur assiduité. Elle a surtout exhorté les bénéficiaires de la formation à mettre au profit du SP/ITIE les connaissances acquises pour un rayonnement de la transparence du secteur extractif au Burkina Faso.