twitter facebook youtube slideshare flickr
Accueil > Actualités > Actualité > Renforcement des capacités

Renforcement des capacités

les parties prenantes de l’ITIE Burkina Faso formées sur la fiscalité minière et la modélisation de la rente

lundi 19 avril 2021, par Département Communication

Le Secrétariat Permanent de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (SP/ITIE) a organisé, du 06 au 09 avril 2021, à Koudougou, un atelier de formation sur la fiscalité minière et la modélisation de la rente au profit de ses cadres et des parties prenantes de l’ITIE-Burkina Faso. L’objectif de la formation était de fournir aux participants des rudiments sur la fiscalité minière. Elle a été assurée par deux experts en fiscalité de la direction générale des impôts du ministère en charge de l’économie.

Les travaux de l’atelier ont été présidés par Monsieur Nikièma Aristide représentant Madame la secrétaire permanente de l’ITIE-BF. A l’entame de la formation, il a souhaité la bienvenue à tous les participants et les a invités à être assidus et à participer pleinement aux travaux.

Il a fait remarquer que la fiscalité étant le principal instrument de la mobilisation des recettes budgétaires pour l’Etat, il est important que les membres du comité de pilotage de l’ITIE et les points focaux renforcent leurs compétences sur la fiscalité du secteur minier qui contribue à hauteur de 7,9% aux recettes de l’Etat.
Au terme de l’atelier, la trentaine de participants composée des membres du comité de pilotage, de représentants de médias, de représentants du ministère des mines et du ministère en charge de l’économie s’est familiarisée avec le régime fiscal des industries extractives et des incitations fiscales, ainsi que le concept de rente économique et de modélisation des projets miniers. Ils ont également appris les enjeux liés à l’érosion de la base d’imposition et le transfert des bénéfices (BEPS) dans le secteur minier. Toute chose qui devra contribuer à améliorer le débat public pour une meilleure gouvernance du secteur extractif.