twitter facebook youtube slideshare flickr
Accueil > Actualités > Agenda > 3ème session du Comité de Supervision de l’ITIE-BF

3ème session du Comité de Supervision de l’ITIE-BF

Sous le haut patronage de SEM le Premier Ministre

lundi 10 janvier 2011, par Service Communication

Il se tient le vendredi 21 janvier 2011 dans la salle de conférence du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Régionale à partir de 9 heures, la troisième session du Comité de supervision de l’ITIE-BF.

Placée sous la haute présidence de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, cette rencontre sera l’occasion pour le Comité de Supervision de l’ITIE-BF, de délibérer sur l’ordre du jour suivant :

• examen du premier rapport « le Burkina Faso à l’ITIE, de l’intention d’adhérer au statut de Pays candidat : une année de parcours octobre 2008-octobre 2009 ».

• examen du deuxième rapport « le Burkina Faso à l’ITIE : une année d’actions à la conquête du statut de Pays conforme, octobre 2009-octobre 2010 ».

• examen et adoption des Termes de Références (cahier de charges) pour le recrutement du validateur.
• point sur les difficultés rencontrées ainsi que celles prévisibles au cours du processus suivi de recommandations et/ou de résolutions pour les surmonter.

En rappel, le Burkina Faso, après avoir satisfait aux principes et critères de l’ITIE internationale, a obtenu le statut de « Pays Candidat », lors de la session ordinaire du Conseil d’Administration de l’ITIE, tenue le 15 mai 2009 à Washington.

Suite à l’obtention de ce statut, le Secrétariat Permanent de l’ITIE-BF déploie des efforts pour la mise en œuvre d’une série d’activités devant permettre à notre pays d’accéder au statut de « Pays Conforme » d’ici le 14 mai 2011 au plus tard. Il s’agit essentiellement des activités suivantes :

 mise en œuvre du programme de formation ;

 élaboration et mise en œuvre de la stratégie de communication ;

 élaboration et adoption du 1er rapport sur les paiements effectués par les sociétés minières à l’Etat et les recettes perçues par l’Etat desdites sociétés ;

 mise en route du processus de validation.

L’accès au statut de « Pays Conforme » passe par le recrutement d’un validateur (Consultant indépendant internationalement reconnu) qui viendra évaluer les efforts accomplis et les progrès réalisés par le Burkina Faso dans la mise en œuvre du processus ITIE.

Avant d’aborder la validation, importante phase du processus ITIE-BF, il apparaît nécessaire, que le Comité de Supervision soit informé du chemin parcouru et des dispositions prises pour la suite des activités.