kurtköy evden eve nakliyatgöktürk evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyatbeylikdüzü evden eve nakliyatpendik evden eve nakliyatadalar evden eve nakliyatşile evden eve nakliyatbahçeşehir evden eve nakliyatataşehir evden eve nakliyatmaltepe evden eve nakliyatçekmeköy evden eve nakliyatbeykoz evden eve nakliyatsariyer evden eve nakliyatşişli evden eve nakliyatbüyükçekmece evden eve nakliyatbaşakşehir evden eve nakliyatkurtköy evden eve nakliyatevden eve nakliyattuzla evden eve nakliyatyeşilköy evden eve nakliyatkadıköy evden eve nakliyatataköy evden eve nakliyathalkali evden eve nakliyatüsküdar evden eve nakliyatistanbul ofis taşımaeşya depolamaistanbul evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyateşya depolamaşişli evden eve nakliyatbahcelievler evden eve nakliyatbakırköy evden eve nakliyatbahçeşehir evden eve nakliyatgöktürk evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyat Initiative pour la Transparence des Industries Extractives du Burkina Faso

twitter facebook youtube slideshare flickr
Accueil > Actualits > Actualit > Voyage dtudes en RDC

Voyage dtudes en RDC

LITIE-BF sinspire des expriences congolaises

jeudi 2 juin 2016, par Service d’information

Une quipe de lITIE-BF forte de dix (10) personnes a effectu du 12 au 20 avril 2016, un voyage dtude en Rpublique Dmocratique du Congo (RDC) pour sinspirer de lexprience de ce pays frre en matire de mise en uvre du processus ITIE.

Il sest agit pour la partie burkinab de savoir comment lITIE-RDC est organise, quelles sont leurs dfis et leurs perspectives en matire de recherche de transparence dans le secteur extractif de la RDC.
LITIE-RDC, faut-il le retenir, a connu ses dbuts des difficults dordre structurel, dues au manque de cohsion entre les trois parties prenantes (administration, entreprises extractives et socit civile) qui apparaissaient comme trois groupes htrognes aux intrts divergents et qui se combattaient ou se tiraillaient au cours des sessions du groupe tripartite. En outre, il y avait un manque de ressources financires ncessaires la bonne mise en uvre de lITIE-RDC.

Selon les acteurs de lITIE-RDC, cette situation sexpliquerait par la mconnaissance de la Norme ITIE au dpart. Mais actuellement, les acteurs de lITIE-RDC ont de moins en moins des voix discordantes, ont acquis une meilleure comprhension de la Norme ITIE et sont parvenus harmoniser leurs positions permettant au processus ITIE-RDC denregistrer des progrs significatifs, dobtenir le statut de Pays Conforme lITIE depuis 2011 et de remporter mme le prix de lITIE International sur la divulgation des propritaires rels des entreprises extractives.

Trois lments essentiels dont lengagement politique, la dtermination des entreprises extractives et la combativit de la socit civile ont t dterminants pour combattre la dsinformation, lintoxication, les rumeurs dans le secteur extractif congolais et de permettre lITIE-RDC davancer.

Un engagement fort de lEtat congolais dans la mise en uvre de lITIE

Aujourdhui, le Gouvernement congolais finance plus de 60% le processus de mise en uvre de lITIE-RDC. Il met des moyen financiers consquents (environ 280 000 dollars US par mois) la disposition du Secrtariat Technique de lITIE-RDC pour lexcution des ses activits et son fonctionnement. Par ailleurs, la reprsentativit de ladministration congolaise au sein du groupe multipartite en charge du suivi de la mise en uvre de lITIE-RDC est de haut niveau. Trois membres du Gouvernement participent aux runions du comit excutif national (groupe multipartite limage du Comit de Pilotage de lITIE-BF).
Aussi, la Chambre des Mines de la RDC appui de faon ponctuelle le Secrtariat Excutif de lITIE-RDC pour son fonctionnement et la mise en uvre dactivits techniques.
En dehors des ces appuis ponctuels, les entreprises extractives prennent en charge toutes les dpenses lies la participation de leurs reprsentants aux runions internationales organises par lITIE Internationale ou par lITIE-RDC, manifestant davantage leur engagement contribuer la russite de lITIE-RDC.

Un Secrtariat Technique bien toff et oprationnel

Comme pour se conformer ladage qui dit que pour aller loin il faut manager sa monture , lITIE-RDC sest dot dun Secrtariat Technique (quivalent du Secrtariat Permanent de lITIE-BF) avec un effectif denviron une cinquantaine dagents qui travaillent avec abngation pour relever le dfit de la transparence dans le secteur extractif de la RDC conformment aux Exigences de la Norme ITIE.

En sus, pour anticiper et pour mieux effectuer le suivi de la collecte des revenus dclars par les rgies financires de lEtat et les socits extractives, lITIE-RDC dispose dun systme informatis de pointe appel Transparentiel qui lui permet de disposer en permanence la situation sur les paiements effectus par les entreprises extractives et les recettes dclares par lEtat. Les donnes enregistres au niveau du Transparentiel permettent de faciliter llaboration des rapports ITIE de la RDC par les administrateurs indpendants recruts par le groupe multipartite. Cet outil de travail amliore la performance de du Secrtariat Technique de lITIE-RDC et permet au pays dtre jour dans la production des rapports ITIE.