kurtköy evden eve nakliyatgöktürk evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyatbeylikdüzü evden eve nakliyatpendik evden eve nakliyatadalar evden eve nakliyatşile evden eve nakliyatbahçeşehir evden eve nakliyatataşehir evden eve nakliyatmaltepe evden eve nakliyatçekmeköy evden eve nakliyatbeykoz evden eve nakliyatsariyer evden eve nakliyatşişli evden eve nakliyatbüyükçekmece evden eve nakliyatbaşakşehir evden eve nakliyatkurtköy evden eve nakliyatevden eve nakliyattuzla evden eve nakliyatyeşilköy evden eve nakliyatkadıköy evden eve nakliyatataköy evden eve nakliyathalkali evden eve nakliyatüsküdar evden eve nakliyatistanbul ofis taşımaeşya depolamaistanbul evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyateşya depolamaşişli evden eve nakliyatbahcelievler evden eve nakliyatbakırköy evden eve nakliyatbahçeşehir evden eve nakliyatgöktürk evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyat Dissémination du 5è rapport ITIE à Ouagadougou le 30 juin 2016 - Initiative pour la Transparence des Industries Extractives du Burkina Faso

twitter facebook youtube slideshare flickr
Accueil > Actualités > Actualité > Dissémination du 5è rapport ITIE à Ouagadougou le 30 juin 2016

Dissémination du 5è rapport ITIE à Ouagadougou le 30 juin 2016

Un 13è atelier pour boucler le processus de diffusion du document

lundi 27 juin 2016, par Service d’information

Le Secrétariat Permanent de l’ITIE-BF organise le jeudi 30 juin 2016 à partir de 09 heures précises, dans la salle de conférence du Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID) sise au bâtiment R+4 en face de la Radiodiffusion Nationale du Burkina, un atelier de présentation du 5è rapport ITIE-BF.

Ce rapport ITIE a été adopté par le Comité de Pilotage de l’ITIE-BF le 30 mars 2016 et selon les Exigences de l’ITIE notamment l’Exigence 7.1, les contenus des rapports ITIE doivent être largement partagés avec les citoyens des pays mettant en œuvre le processus de l’ITIE qui se définit comme une Norme Internationale de bonne gouvernance dans le secteur des industries extractives.

Cet atelier est le dernier d’une série d’ateliers dont douze (12) se sont tenus dans des zones minières du pays à savoir Batié, Niankorodougou, Yaho, Réo, Namisguima, Sabcé, Yalgo, Gorom-Gorom, Tongomayel, Mogtédo, Zabré et Gogo.

L’atelier de Ouagadougou regroupera des participants issus de l’administration publique, de la Chambre des Mines du Burkina, de confessions religieuses et coutumières, d’organisations de jeunesse, de femmes, d’étudiants, de la société civile etc., venant des six communes de la province du Kadiogo (Ouagadougou, Komki-Ipala, Komsilga, Koubri, Pabré et Tanghin-Dassouri). Il sera présidé par le Haut-Commissaire de la province du Kadiogo.