kurtköy evden eve nakliyatgöktürk evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyatbeylikdüzü evden eve nakliyatpendik evden eve nakliyatadalar evden eve nakliyatşile evden eve nakliyatbahçeşehir evden eve nakliyatataşehir evden eve nakliyatmaltepe evden eve nakliyatçekmeköy evden eve nakliyatbeykoz evden eve nakliyatsariyer evden eve nakliyatşişli evden eve nakliyatbüyükçekmece evden eve nakliyatbaşakşehir evden eve nakliyatkurtköy evden eve nakliyatevden eve nakliyattuzla evden eve nakliyatyeşilköy evden eve nakliyatkadıköy evden eve nakliyatataköy evden eve nakliyathalkali evden eve nakliyatüsküdar evden eve nakliyatistanbul ofis taşımaeşya depolamaistanbul evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyateşya depolamaşişli evden eve nakliyatbahcelievler evden eve nakliyatbakırköy evden eve nakliyatbahçeşehir evden eve nakliyatgöktürk evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyat Initiative pour la Transparence des Industries Extractives du Burkina Faso

twitter facebook youtube slideshare flickr
Accueil > Publications > Rapports d’tude > Rapport de cadrage pour llaboration des rapports ITIE 2014 et 2015 du Burkina Fa

Rapport de cadrage pour llaboration des rapports ITIE 2014 et 2015 du Burkina Faso

Un document de dlimitation des primtres des rapports ITIE-BF 2014 et 2015

vendredi 30 décembre 2016, par Service d’information

Tout comme pour les quatre prcdents rapports ITIE-BF couvrant les annes 2010, 2011, 2012 et 2013, le choix du Comit de Pilotage sest encore port sur le cabinet britannique Moore Stephens pour llaboration du rapport de cadrage pour la production des rapports ITIE 2014 et 2015 du Burkina Faso ITIE.
Ce rapport de cadrage a t adopt par le Comit de Pilotage le 06 octobre 2016 au Liptako Gourma Ouagadougou.

18 socits minires en 2014 et 23 en 2015

A lissue des changes, le Comit de Pilotage de lITIE-BF a convenu avec le consultant de prendre en compte dans le rapport ITIE couvrant lanne 2014, dix huit (18) entreprises minires qui ont eu effectu au cours de cette anne, des paiements significatifs reprsentant 97,92% du total des revenus collects du secteur minier.
Pour ce qui concerne le rapport ITIE-BF couvrant lanne 2015, le nombre dentreprises minires ayant effectu des paiements significatifs et retenues dans le primtre de conciliation des donnes est de vingt trois (23). Ces entreprises ont pay lEtat au cours de lanne 2015, environ 98,43% du total des revenus perus par lEtat partir de lactivit minire.

100 millions de francs CFA pour faire partie du champ de conciliation

Les socits minires retenues dans le primtre des rapports ITIE-BF 2014 et 2015 ont chacune pay plus de 100 millions de francs CFA dans lanne, ce qui a amener le Comit de Pilotage retenir la base de 100 millions de francs CFA comme seuil de matrialit (condition remplir par la socit minire) pour faire partir du champs de la conciliation (confrontation) des informations fournies par les entits administratives et celles fournies par les entreprises minires.
Pour les socits minires ayant pay moins que le montant de 100 millions de francs CFA (au nombre de 176 en 2014 et 175 en 2015), leurs paiement seront simplement dclars par les entits de lEtat ayant encaiss les paiements suivant un processus de dclaration unilatrale (seulement par lEtat) conformment aux Exigences de la Norme ITIE.

6 entits de lEtat mises contribution

Six entits de lEtat, dont les trois rgies financires (la Direction gnrale des impts, la Direction gnrale des douanes et la Direction Gnrale du trsor et de la comptabilit publique) et des structures comme la Direction gnrale des mines, de la gologie et des carrires (DGMGC), la Direction gnrale du cadastre minier et de linformation minire (DGCMIM), le Bureau national des valuations environnementales (BUNEE) interviendront dans le processus de dclaration des paiements des socits minires lEtat au cours des annes 2014 et 2015.

2% comme cart maximum tolrer entre les dclarations de lEtat et celles des socits minires

A lissue du travail de collecte et de conciliation (confrontation) par lAdministrateur Indpendant, des donnes que communiqueront les socits minires et les entits de lEtat, le Comit de Pilotage a dcid de ne tolrer quun cart maximal de 2%, pourcent.

Les dclarations des socits minires certifies par leurs commissaires aux comptes, celles de lEtat par lInspecteur Gnral des Finances.

Pour sassurer de la fiabilit des informations (chiffres sur les paiements et les revenus), le Comit de Pilotage a convenu que les socits minires ayant effectu des paiements cumuls dau moins un milliard de francs CFA au cours de lanne dexercice du rapport, fassent certifies leurs dclarations de paiements par leurs commissaires aux comptes.
Du ct de lEtat, il a t convenu que les dclarations des entits tatiques soient certifies par lInspecteur Gnral des Finance (IGF).

Ci-joint le rapport de cadrage pour l’laboration des rapports ITIE 2014 et 2015 en intgralit