kurtköy evden eve nakliyatgöktürk evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyatbeylikdüzü evden eve nakliyatpendik evden eve nakliyatadalar evden eve nakliyatşile evden eve nakliyatbahçeşehir evden eve nakliyatataşehir evden eve nakliyatmaltepe evden eve nakliyatçekmeköy evden eve nakliyatbeykoz evden eve nakliyatsariyer evden eve nakliyatşişli evden eve nakliyatbüyükçekmece evden eve nakliyatbaşakşehir evden eve nakliyatkurtköy evden eve nakliyatevden eve nakliyattuzla evden eve nakliyatyeşilköy evden eve nakliyatkadıköy evden eve nakliyatataköy evden eve nakliyathalkali evden eve nakliyatüsküdar evden eve nakliyatistanbul ofis taşımaeşya depolamaistanbul evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyateşya depolamaşişli evden eve nakliyatbahcelievler evden eve nakliyatbakırköy evden eve nakliyatbahçeşehir evden eve nakliyatgöktürk evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyatistanbul evden eve nakliyat Initiative pour la Transparence des Industries Extractives du Burkina Faso

twitter facebook youtube slideshare flickr
Accueil > Actualits > Dossier presse > Les membres du comit de pilotage se concertent

Les membres du comit de pilotage se concertent

Sidwaya du mardi 6 avril 2010

samedi 23 octobre 2010, par Service d’information

Le Comit de pilotage de lInitiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) du Burkina, a tenu le 23 mars 2010 Ouagadougou, sa 5e rencontre de concertation.

Faire le point des activits depuis la dernire rencontre, acclrer la mise en uvre du plan daction, projet de rglement intrieur. Tels ont t entre autres, les objectifs de la 5e runion du comit de pilotage de lInitiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) qui a eu lieu, le mardi 23 mars 2010.

Prside par le secrtaire gnral du ministre de lEconomie et des Finances, Daniel Bambara, prsident du comit de pilotage, cette 5e rencontre a permis dabord dadopter le compte rendu de la runion prcdente sous rserve de la prise en compte des amendements formuls.

En ce qui concerne le plan daction, deuxime point lordre du jour, le secrtaire permanent de lITIE, Dakar Djiri, a dplor la non disponibilit temps des ressources financires ncessaires lexcution des activits. Selon lui, cette situation a occasionn un retard de trois quatre mois par rapport au programme initial conu pour la mise en uvre du processus de lITIE au Burkina Faso.
En ce qui concerne le rglement intrieur de lITIE, le comit a demand la rcriture du projet (le dcret instituant lITIE prvoit des groupes de travail) sous forme darrt ou de texte rglementaire portant cration de groupes de travail. Et cet arrt doit sceller la subdivision du comit de pilotage en trois groupes : collecte des donnes, communication, renforcement des capacits.

Au cours de la rencontre, de nombreuses interventions ont port sur les contributions financires des socits extractives. Les responsables de ces socits minires membres du comit de pilotage, ont estim quil faut prendre en compte deux volets, savoir la contribution au budget de lEtat et les diverses contributions sociales.

Lor est aujourdhui le premier produit dexportation du Burkina Faso avec en 2009, 220 milliards de F CFA.

LITIE a ainsi t lance en 2002 pour amliorer la transparence du secteur minier. Lobjectif tant de renforcer la confiance entre toutes les composantes : le gouvernement, les socits extractives, la socit civile. Au Burkina Faso, cest en juin 2008 quont t lances officiellement les activits de lITIE-Burkina. Mai 2011 est la date butoir pour le Burkina, pour se faire reconnatre comme "pays conforme lITIE". Avant ce "dead line", les membres du comit de pilotage de lITIE schinent accomplir toutes les activits inscrites dans son plan daction pour la conqute du titre.

Si Simplice HIEN